Planifier une visite au complexe d’Angkor Vat

7 Likes comments off

Pour les voyageurs qui retiendront l’exploration et l’histoire, les anciens temples d’Angkor Vat, entourés d’une végétation dense, forment une destination extraordinaire, offrant une atmosphère digne d’aventuriers célèbres ou même d’icônes cinématographiques. Cependant, une excursion au parc d’Angkor Vat n’est pas une simple promenade de santé, de nombreux monuments (plus d’un millier) sont à explorer. Pour faciliter la préparation du voyage, cet article fournit toutes les informations nécessaires à la découverte de ce chef-d’œuvre de l’architecture cambodgienne.

La découverte du complexe d’Angkor

Angkor Vat

Dominant le paysage, le temple d’Angkor Vat présente une structure pyramidale à trois niveaux, surmontée de cinq tours qui atteint une hauteur de 65 mètres au-dessus du sol et ressemble à des fleurs de lotus. Monument le plus connu et le plus important du complexe, ce temple est emblématique de l’architecture khmère et témoigne de la sophistication de l’empire.

Bayon

Dans la grandeur d’Angkor Thom se cache le temple Bayon, une merveille réputée pour ses sculptures faciales distinctives. Abritant 37 tours encore debout, cette merveille architecturale présente aux visiteurs des sourires énigmatiques sur presque toutes les tours, chacune portant quatre visages.

Ta Prohm

Rendu célèbre par son rôle dans le film « Tomb Raider », le temple de Ta Prohm est délimité par les énormes racines d’arbres gigantesques. La coalescence harmonieuse du temple avec la forêt est un spectacle unique à contempler. Plus que les autres, ce lieu montre la puissance de la nature qui récupère une partie de son territoire.

Préah Khan

Preah Khan, autrefois un monastère bouddhiste actif, se dresse aujourd’hui comme un temple pacifique. Les ruines, semblables à celles de Ta Prohm, ne forment qu’un seul environnement naturel, avec des arbres qui se mêlent aux pierres anciennes, créant une aura d’intemporalité et un lien intime avec le temps.

Le Ta Som

Contrairement aux temples les plus vastes et les plus fréquentés, Ta Som offre une expérience plus intime. Bien que plus petit, il se distingue par son impressionnante porte, emprisonnée dans les racines d’un arbre massif. Le feuillage dense environnant offre non seulement une alternative idyllique et plus calme à ses homologues plus grands, mais ajoute également une touche de charme extraterrestre.

Le meilleur moment pour se rendre au temple d’Angkor Vat

Pour déterminer la période la plus propice à la découverte d’Angkor Vat, comparer la haute et la basse saison touristique paraît important. La période entre novembre et mars marque la haute saison à Angkor Vat. Les visiteurs qui choisissent cette période peuvent profiter de conditions météorologiques plus fraîches et plus sèches, propices à une exploration confortable du complexe du temple. Cependant, les touristes sont nombreux dans cette période de l’année, ce qui entraîne une grande affluence et réduit le calme et la tranquilité.

À l’inverse, la visite d’Angkor Vat de juin à octobre se situe en basse saison. En effet, cette période est propice à l’exploration des ruines sans les foules de visiteurs. Néanmoins, en raison de la mousson survenue au Cambodge, les températures sont plus chaudes et les précipitations plus fréquentes. En avril, les touristes doivent absolument renoncer au voyage au site d’Angkor Vat. Pendant cette période, la chaleur s’intensifie considérablement, et les journées d’exploration des temples risquent d’être épuisantes. Les personnes sensibles aux températures extrêmes peuvent se sentir mal à l’aise pendant le mois d’avril.

Quelques conseils pour explorer les merveilles d’Angkor Vat

  • Les touristes qui se rendent à Angkor Vat à Siem Reap doivent rester vigilants face aux éventuelles escroqueries. La vigilance doit notamment porter sur les interactions avec certains chauffeurs de tuk-tuk qui, après s’être mis d’accord sur un tarif initial, peuvent tenter d’augmenter le prix de manière inattendue. Pour prévenir ce risque, les touristes doivent organiser leur transport en tuk-tuk par l’intermédiaire du lieu d’hébergement.

  • Le temple d’Angkor Vat est d’une beauté qui est à la mesure de son âge, et certaines parties présentent des signes d’altération ou de dégradation. Les escaliers du temple doivent susciter une attention particulière, notamment en raison de leur pente, de leur hauteur et de leur aspect lisse. Les visiteurs sont encouragés à se déplacer avec précaution pour emprunter les anciens chemins en toute sécurité.

  • Pour les personnes qui choisissent d’explorer Angkor Vat à vélo ou à pied, une bonne connaissance des conditions de circulation locales se révèle nécessaire. Les routes cambodgiennes peuvent souvent sembler désorganisées et imprévisibles. Par conséquent, un soin particulier doit être apporté à la circulation des véhicules pour garantir une visite sûre et agréable

  • Le climat à Angkor Vat peut être particulièrement chaud et humide. Pour se prémunir contre les maladies liées à la chaleur, les voyageurs doivent emporter une quantité suffisante d’eau – généralement entre un litre et demi et deux litres – pour s’hydrater tout au long de la journée.

  • Les personnes qui visitent Angkor Vat doivent envisager de consulter un prestataire de soins de santé au sujet des vaccinations recommandées, telles que celles contre la fièvre typhoïde et l’hépatite A et B. La sensibilisation à des maladies telles que l’encéphalite japonaise et la dengue, toutes deux transmises par les moustiques, est également cruciale.

L’importance d’Angkor Vat

Au-delà d’un site culturel de premier plan en Asie, Angkor Vat est mondialement reconnu comme l’une des merveilles du monde. Détenteur du titre de plus grand monument religieux du monde, il s’agit d’un édifice imprégné de grandeur historique. Le vaste site d’Angkor Vat est un monument à la gloire de l’empire khmer, qui représente les principales capitales de l’empire entre le 9e et le 14e siècle. Grâce à son importance historique, Angkor Vat a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, conférant ainsi au site un statut de visite indispensable aux personnes qui s’intéressent aux anciennes périodes de la civilisation humaine.

Tu pourrais aimer